Ouverture du nouveau centre social et culturel MCP

Ouverture centre social MCP

Avec une plus grande équipe, des locaux dont la surface a été multipliée par quatre, du mobilier neuf, de nouvelles activités en préparation, le nouveau Centre social et culturel MCP (Maroc-Châtenay-Poètes) apporte au quartier une nouvelle dynamique.

Rendez-vous dès l’ouverture, lundi 15 octobre, l’équipe vous attend lors d’un Blabla Thé de 10h à 11h pour un échange convivial.

Le nouveau Centre social et culturel MCP s’installe dans ses nouveaux locaux

Intérieur nouveau centre social MCP

Après 10 ans d’existence, et autant d’années passées dans un préfabriqué rue Jules Châtenay, le Centre social et culturel MCP (Maroc-Châtenay-Poètes) a emménagé dans ses nouveaux locaux, juste en face des anciens.
amadou Cissé, directeur du centre, et son équipe sont maintenant fin prêts pour accueillir les habitants du nord de Pierrefitte.

En 2008, cela faisait quelques années déjà que le centre social Georges Brassens avait fermé, et le maire Michel Fourcade voulait en rouvrir un rapidement.
D’emblée le projet d’un nouveau bâtiment s’est imposé, mais comme il y avait urgence à accueillir le public, on s’est installé dans un préfabriqué.
La construction du nouveau bâtiment a pris du retard, car on arrivait à la fin du chantier de rénovation urbaine, mais enfin on y est, et on a vraiment hâte de s’installer. confiait Amadou Cissé cet été.

Une équipe étoffée à l’écoute des habitants

Début octobre, Amadou et son équipe ont donc quitté leurs 270m² pour intégrer un 1300m², avec des espaces qui répondent infiniment mieux à leurs besoins.
« Et avec une telle surface, il fallait aussi que l’on soit plus nombreux… »

Équipe MCP Pierrefitte

L’équipe s’est donc étoffée et se compose désormais comme suit : outre Amadou Cissé, il y a Farida Galou, représentante familiale, et Sirandou Camara, assistante de direction, qui sont là depuis le début.
Il y a aussi Yohan Lehoux, agent d’accueil, médiateur social et écrivain public, Nabil Benahi, référent jeunesse (13-25 ans) arrivé il y a un an.
Quant à Fatima Boudissa, animatrice socioculturelle et Zahia Boulaine, agent d’accueil en charge de la communication, elles sont arrivées toutes deux début septembre.
Enfin, un recrutement est en cours pour un poste de coordinateur socioculturel.

Côté projet, il se construit avec les habitants. Dès la rentrée et jusque début 2019, il est prévu d’organiser différentes réunions de consultation pour élaborer le nouveau projet social.

Les habitants pourront participer et décider des animations qui seront mises en place. Et côté nouveauté, l’École du web va quitter la place Jean Jaurès pour emménager provisoirement dans les locaux du centre.

Dans l’immédiat, les habitants sont invités à venir découvrir les lieux dès l’ouverture le 15 octobre.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×