Tribunes des groupes politiques mai 2019

Tribune – Mai 2019

Dimanche 26 mai : un vote décisif pour notre avenir

Le mois prochain, l’élection des députés européens aura un sens très particulier puisque c’est l’existence même du projet européen qui est en jeu. Jamais l’idée européenne n’a semblé si menacée.
Soutenus ouvertement par Donald Trump, les dirigeants européens d’extrême-droite souhaitent remettent en cause le droit des femmes à disposer de leur corps, l’indépendance de la Justice, la liberté de la presse ou le droit du travail.
Devant cette menace, le parti de notre président voudrait se présenter comme le seul rempart alors qu’il est incapable de répondre aux Gilets jaunes et poursuit une politique injuste qui attise la colère : suppression de l’ISF, réduction des APL, renoncement à limiter le dérèglement climatique ou à interdire le glyphosate.
Refusons cette duperie ! à l’opposé de ces deux forces soutenues dans leurs pays respectifs par un patronat qui veut toujours moins de salaires et moins de droits pour les populations modestes, faisons le choix des listes de progrès qui défendent une Europe plus juste pour permettre, enfin, la mise en place d’une majorité alternative. Face à l’urgence démocratique, sociale et écologique, le 26 mai, ne restons pas spectateurs. Tant de Britanniques regrettent de n’avoir pas voté contre le Brexit…

Christian Goulard
Président du Groupe des élus socialistes et républicains

Tribune – Mai 2019

Bouzit Imane Conseillère Municipale

Le 26 mai, je vote

Le 26 mai prochain, vous êtes appelés à voter pour vos futurs représentants au Parlement Européen.
Alors qu’en 2014, le vainqueur était l’abstention avec un taux de 68%, aujourd’hui cette même abstention permettrait au Rassemblement National, le mouvement d’extrême droite europhobe, de rafler la mise alors qu’une information judiciaire est ouverte à leur égard pour détournements de fonds publics, estimé à 6,8 millions d’euros par le Parlement Européen.
Face au vrai-faux départ des Britanniques de l’UE, à une montée des nationalistes,au désintérêt des jeunes et aux campagnes d’intox, voici de bonnes raisons d’aller voter.
En votant pour un parti, vous pourrez :
– Agir pour le climat car c’est un enjeu mondial et européen,
– Aider les plus démunis via un fonds d’aide dédié
– Agir pour une gestion plus humaine de l’arrivée des migrants,
– Jouir d’une meilleure protection des consommateurs européens,
– Continuer à voyager en Europe sans passeport, ce qui est cool !
Alors à défaut d’avoir chaussé vos baskets pour les foulées pierrefittoises, mettez vos plus
belles claquettes et venez nous rendre visite dans les bureaux de vote le 26 mai prochain de 8h à 20h

Imane Bouzit

Saintipoly Karine

Tribune – Mai 2019

Le 26 mai, votons !

Le 26 mai, nous élirons les députés qui siègeront au Parlement européen. Cette institution parait opaque et éloignée de notre quotidien alors que plus de 80% des lois en France sont issues des directives européennes : les décisions prises à Strasbourg ont des incidences concrètes sur nos vies. C’est d’ailleurs sur ces lois européennes que s’appuie Macron (comme ses prédécesseurs) pour sa politique de démantèlement systématique des conquêtes sociales et des services publics (hôpitaux, éducation…).
Le Parlement européen a de vrais pouvoirs, notamment pour l’adoption des « directives ». Libéralisation des services publics; « Travailleurs détachés »; « Secret des affaires »…,tout cela n’existe
QUE parce qu’une majorité de parlementaires (comme les gouvernements) ont voté en leur faveur.
Face à la montée des nationalismes (véritable danger pour nos droits et nos libertés), agissons contre les politiques libérales qui ont conduit à la situation que nous connaissons aujourd’hui.
Votons pour des députés qui combattent la mise en concurrence des peuples, pour une reconstruction européenne sociale et écologique, solidaire et démocratique, coopérative et pacifique.

Karine Saintipoly
Conseillère municipale

Tribune – Mai 2019

Robert Stéphane

Pour une Europe écologique

Le projet européen, qui a permis à trois générations successives d’Européens de vivre en paix, a besoin d’une profonde refondation.
L’Union a échoué à protéger les Européens face aux grandes crises du 21ème siècle : insuffisance face au changement climatique, scandales alimentaires et sanitaires à répétition, pollution atmosphérique, chômage des jeunes endémique (16,1 % sur l’ensemble de l’UE), inégalités accrues dans une Union qui n’a jamais été aussi riche, immobilisme et monté des extrêmes dans un contexte géopolitique inquiétant.
La responsabilité des écologistes est de promouvoir une véritable refondation européenne, par une politique environnementale, sociale et démocratique afin de re-donner le pouvoir au parlement et aux citoyens.
Les écologistes se sont toujours battus pour une Europe fédérale permettant de répondre aux enjeux environnementaux, assurer la solidarité entre les peuples et garantir la paix. Notre défi est aujourd’hui de faire émerger des propositions ambitieuses mais concrètes pour lutter contre le dumping social tout en respectant les droits humains et les écosystèmes.

Stéphane Robert
Adjoint au Maire Enfance-Jeunesse
Président du groupe EELV & Associatifs
tél : 01 72 09 33 41, www.elusvertetassociatifs.fr

Tribune – Mai 2019

L’Âme de la France a été meurtrie, mais toujours debout !

Un des neveux de l’Abbé Suger qui était le fondateur de la Basilique royale de St Denis était chanoine de Notre-Dame de Paris et j’ai pu y assister à trois grandes messes : un 25 août pour l’anniversaire de la Libération de Parisaux côtés du fils du Maréchal Leclerc, en 2014 aux côtés de Louis de Bourbon en l’honneur de St Louis, Il y a 3 ans pour les chrétiens d’Orient. Ces trois souvenirs sont ancrés en moi. En tant que fidèle paroissien de l’église St Gervais St Protais de Pierrefitte, j’y vais à la messe dominicale depuis des décennies. Je suis très touché par ce terrible
incendie de Notre-Dame. Lors d’une récente séance du Conseil municipal notre Maire Michel Fourcade nous a promis, d’ici la fin de son mandat, derénover l’église St Gervais St Protais, qui est actuellement dans un état lamentable (d’après la loi l’Etat doit s’occuper de la rénovation des églises construites avant 1905) ! Il ne s’agit pas de rebâtir Notre-Dame, mais aussi le patriotisme français, l’Histoire de France, notre récit national et l’identité de notre drapeau bleu blanc rouge.
Pendant les 6 minutes de l’intervention télévisée du Président Macron sur Notre-Dame, il n’a pas eu un seul mot pour les catholiques qui doivent se sentir les plus meurtris.

Jean-Pierre Renard
Conseiller municipal DLF de Pierrefitte
Mail : jp.renard@hotmail.fr
Blog : http://jprenard.typepad.fr/a/

Tribune – Mai 2019

Ce n’est jamais leur faute… Mais alors pourquoi vouloir gérer cette ville ?

S’il y a des squats et des quartiers entiers qui se dégradent, ce n’est jamais leur faute mais celle des propriétaires qui ne font pas le nécessaire.
Si les rues sont sales, ce n’est jamais leur faute mais celle de plaine commune.
Si les impôts de plaine commune augmentent gravement, ce n’est jamais leur faute mais celle de plaine commune.
Si les impôts du département augmentent, ce n’est jamais leur faute mais celle du département.
Si les gens construisent des appartements sans suivre les règles d’urbanisme, ce n’est jamais leur faute mais celle de plaine commune et des méchants citoyens.
S’ils construisent des immeubles et bétonisent la ville, ce n’est jamais leur faute mais celle du grand Paris qui les pousse à le faire sinon, nous aurions alors des immeubles de 15 étages et du béton partout.
Cependant ceux qui vous disent cela sont : des vice-présidents de plaine commune, des maires avec la délégation de la sécurité depuis des années, des membres du grand paris, des conseils départementaux et j’en passe.
Voilà des hommes avec des responsabilités qui aujourd’hui ne servent pas la population. Il faut donc démissionner car vous ne gérer plus rien.

Pascal Kouppé
Votre conseiller municipal

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×