Élections

élections

Ce qui change au 1er janvier 2019 en matière d’inscription sur les listes électorales

A l’approche des élections européennes en mai 2019, les modalités de gestion des listes électorales évoluent au 1er janvier 2019 : les démarches d’inscription des électeurs seront simplifiées, la fiabilité des listes électorales améliorée et la tâche des mairies allégée.

A partir du 1er janvier 2019, les électeurs pourront :

  • s’inscrire au plus proche du scrutin, au lieu du 31 décembre de l’année précédente, actuellement. Ainsi, pour voter aux prochaines élections européennes du 26 mai 2019, les électeurs pourront s’inscrire jusqu’au 31 mars 2019 ;
  • déposer leurs demandes d’inscription en ligne, sur les sites www.demarches.interieur.gouv.fr ou www.service-public.fr, quelle que soit leur commune de résidence. Le dépôt au guichet de la commune ou la transmission des demandes d’inscription à la commune par courrier restent possibles ;

Cette évolution est associée à la mise en place d’un répertoire électoral unique (REU) et permanent dont la tenue est confiée à l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE).

Cette évolution allège la charge des communes dans la gestion des listes électorales.

Désormais, les communes n’auront plus à :

  • inscrire les jeunes majeurs, inscrits désormais sur le REU suite au recensement citoyen opéré par les communes, et mis à jour le cas échéant lors de la journée de défense et citoyenneté ;
  • inscrire les personnes naturalisées ou les personnes dont l’inscription est ordonnée par le juge ;
  • radier les personnes décédées, les personnes inscrites dans une autre commune ou les personnes privées de leur droit de vote par le juge.

Les élections européennes du 26 mai 2019 seront les premières élections générales se déroulant avec des listes électorales extraites du REU. Pour voter à ces élections, les électeurs pourront déposer leurs demandes d’inscription sur les listes électorales jusqu’au 31 mars 2019. Chaque électeur devra alors :

  • être âgé de 18 ans, au plus tard le 25 mai 2019 ;
  • être de nationalité française ou ressortissant d’un autre Etat membre de l’Union européenne ;
  • jouir de son droit de vote en France ou dans son pays d’origine, pour les ressortissants d’un autre Etat membre de l’Union européenne ;
  • apporter la preuve de son attache avec la commune d’inscription.

Comment voter ?

Les douze bureaux de vote de vote sont ouverts pour chaque tour de 8 h à 20 heures. Le plan de la ville ci-contre vous indique le lieu de votre bureau de vote. L’adresse est rappelée sur votre carte d’électeur / d’électrice.

Vous ne retrouvez plus votre carte électorale ? Elle n’est là que pour faciliter les opérations de vote pour vous retrouver sur al liste d’émargement, mais elle n’est pas obligatoire. Muni d’une pièce d’identité, vous pouvez donc vous rendre dans votre bureau de vote habituel.

En revanche, la présentation d’un justificatif d’identité est obligatoire : (carte nationale d’identité, passeport, permis de conduire, carte Vitale avec photo…. Une carte d’identité expirée est autorisée pour voter. En cas de perte ou vol, vous devez vous rendre au commissariat pour obtenir une déclaration vous permettant de voter.

Lors de la procédure de vote, le votant choisit plusieurs bulletins avant de se rendre dans l’isoloir. Une fois le bulletin de vote choisi mis dans l’enveloppe vient le moment de mettre le bulletin dans l’urne, puis de signer le cahier d’émargement. Chaque votant peut se proposer pour aider les assesseurs au comptage des bulletins à 20 heures.

Comment effectuer une procuration

En cas d’absence possible le jour du vote (congés, raisons de santé ou tout motif), vous pouvez donner procuration à un autre électeur de la commune pour qu’il vote en votre nom. Pour cela vous devez vous rendre au commissariat (ou au tribunal d’instance, ou dans un consulat ou une ambassade pour une personne résidant à l’étranger) muni.e de votre pièce d’identité. Vous remplirez un formulaire sur lequel vous devrez mentionner le nom de naissance, l’adresse, la date et le lieu de naissance de la personne à laquelle vous confierez votre voix.

La procuration peut être donnée pour une date ou une période couvrant plusieurs mois. Chaque personne ne peut détenir qu’une procuration. Bien qu’il soit théoriquement possible de demander une procuration jusqu’à la veille du scrutin, il est conseillé d’effectuer la démarche au moins une semaine à l’avance pour tenir compte des délais de transmission.

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×