Les pierrefittois de Février 2022 – Jerôme Guesdon, du rêve à la réalité

De ses vingt années à la ville de Pierrefitte, comme animateur jeunesse puis coordinateur du service enfance, Jérôme Guesdon gardera sans doute en mémoire le regard des adolescents auxquels il a fait découvrir Los Angeles.
C’était en 2018, à l’occasion du programme Faut pas s’arrêter de rêver, qu’il a lui-même conçu : “J’avais des connexions et je me suis dit que ce serait bien d’en faire profiter les jeunes. Mais je voulais quelque chose de structuré, pas des vacances !“
Ambitieux pour la jeunesse de la ville qu’il habite depuis plus de 35 ans, il imagine un documentaire tourné entièrement par les participants, avec comme objet le destin de Français qui se sont fait une place dans la Cité des anges. Convaincue, la mairie finance une partie du voyage. La semaine à Los Angeles s’avère riche et intense : “On a fait beaucoup de visites mais la plupart du temps on était en tournage !“

Une franche réussite repérée par les services de la CAF qui finance à 100% l’édition suivante. Mais la dynamique se casse immanquablement sur le mur du covid-19, avec l’annulation des séjours 2020 et 2021.

Au même moment, la vie de Jérôme Guesdon prend une nouvelle direction. Depuis plusieurs années il mène deux carrières dont une dans la musique. une rencontre change ses plans : “Jean-Pascal Zadi a fait du rap et une de ses premières réalisations était un documentaire sur les rappeurs indépendants. C’est comme ça qu’on s’est connu.“
À partir de là, les compères ne se lâchent plus et le Pierrefittois fait ses armes dans la comédie : “On a fait des courts-métrages. Et, en 2017, on a lancé Craignos, une mini-série diffusée sur FranceTV, pour laquelle j’étais aussi acteur.“
La paire progresse jusqu’au succès du film Tout simplement noir, avec lequel Jean-Pascal Zadi remporte le César du meilleur acteur masculin. un triomphe inspirant pour Jérôme Guesdon qui quitte la mairie en avril 2020 et décide de se consacrer au jeu et à l’écriture.
Au côté du troisième larron de Craignos, Lotfi Labidi et toujours avec Jean-Pascal Zadi, il travaille pour une émission qui sera diffusée sur BrutX, Kôkôrikô. Avec une éventuelle troisième saison de Craignos et même s’il ne vit pas encore totalement de sa passion, il veut croire en son talent.

Jérôme Guesdon n’oublie pas sa ville. Il espère créer prochainement une chaîne youtube avec Lotfi Labidi, pour jouer ses textes et donner leur chance à de jeunes Pierrefittois. Par-dessus tout, il aimerait que le dernier voyage à Los Angeles prévu en 2020 puisse avoir lieu : “Je veux que ces jeunes partent. Même si certains d’entre eux ne sont plus au lycée et que je ne suis plus animateur. Je les accompagnerai comme bénévole. Et cette année, Jean-Pascal Zadi sera notre parrain !“
Voilà qui serait une belle façon de tourner définitivement la page de son ancienne vie, du rêve à sa réalité. 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×